Le blog du NPA82

Solidarité avec les migrants!

Solidarité avec les migrants, ouverture des frontières.

Non aux frappes aériennes !

Lors de sa conférence de presse, lundi dernier, Hollande a tenu à nous confirmer sa détermination à poursuivre l'offensive qu'il mène pour le compte des banques et du patronat contre les travailleurs et la population. Confronté aussi à la crise des migrants, il a affiché son hypocrisie et son cynisme pour, avec des trémolos dans la voix, se prêter au sinistre petit jeu qui consiste à prendre la pose humanitaire pour au final accueillir le moins de réfugiéEs possible. Et en prime il veut utiliser l'émotion suscitée pour annoncer des frappes aériennes en Syrie.

Ouverture des frontières

Hypocrite et cynique, il ne fait rien d'autre pour les réfugiés que d'appliquer les décisions de la Commission européenne de répartir 120 000 réfugiés entre les États membres, soit 24000 en France sur deux ans. Comparé aux 20 000 arrivés sur ce seul week-end en Allemagne, l'effort est pour le moins limité quand on sait qu’il y a quatre millions de réfugiés syriens dont 1,8 million en Turquie, plus d’un million au Liban…

Cette politique des quotas qui vise à répartir l'effort entre les Etats européens ne règle rien.

Le nombre de victimes des guerres, massacres, persécutions, qui se pressent aux frontières de l'Europe, sans autre choix, pour tout simplement survivre, a littéralement explosé malgré les risques mortels liés à la fermeture des frontières. Rien ne peut l'empêcher et l'arrivée de quelques millions de migrantEs serait soutenable par une Europe riche qui voudrait s'en donner les moyens. Il n'y a pas de réponse « humaine » sans l'ouverture des frontières pour accueillir les migrants qui fuient le chaos qu'ont semé les grandes puissances.

Non aux frappes aériennes

Mais le pire est qu'Hollande utilise l'émotion suscitée par le drame des réfugiés pour annoncer des frappes contre Daech. Le Parlement serait consulté le 15 septembre, histoire de réaliser l'union nationale des politiciens derrière lui. Hollande se serait mis d'accord avec le Premier ministre britannique David Cameron « pour se coordonner dans leur lutte contre Daech ». En clair, une nouvelle intervention militaire des grandes puissances dans la continuité de celles qui, sous la houlette des USA, ont déstabilisé tout le Moyen Orient et engendré l’État islamique.

Loin d'apporter la moindre réponse au drame des migrants, ces bombardements ne peuvent qu'aggraver une situation dans laquelle la France porte une lourde responsabilité. Les principales victimes en seront les populations.

Solidarité internationaliste

Le drame migratoire est la conséquence de la politique libérale et impérialiste des grandes puissances, des guerres qu'elles ont menées pour soumettre les peuples, du pillage de leurs richesses, de la misère qu'elles répandent en les étouffant par la dette au profit de l'oligarchie financière dont Hollande défend les intérêts.

Notre solidarité vis à vis des migrants ne peut être seulement humanitaire. Elle doit combattre les responsables pour demander l'ouverture des frontières, la libre circulation des personnes, la régularisation des sans papiers et dire non aux frappes aériennes, non à une nouvelle intervention en Syrie !

Le 08/09/2015


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article