Le blog du NPA82

Contre l'extême droite, mobilisation !

 

Contre l’extrême droite, la mobilisation du monde du travail et la jeunesse

 

L’assassinat de Clément Méric, un jeune militant antifasciste, syndicaliste étudiant, a suscité dans tout le pays une profonde émotion, un mouvement de solidarité et de révolte.

Qu’en pleine journée, au coeur de Paris, un jeune de 18 ans puisse être frappé à mort à cause de ses idées est insupportable. Les membres de la mouvance de l’extrême droite fascisante, les Jeunesses nationalistes révolutionnaires, qui ont perpétré cette mortelle agression ne sont pas les seuls responsables. Elle est la conséquence du climat politique entretenu depuis des semaines par toutes les forces réactionnaires contre le mariage homo, contre l’égalité des droits en attisant les préjugés réactionnaires, homophobes, racistes.

 

Ceux qui entretiennent la haine et la violence

Depuis des semaines les dirigeants de la droite, les Copé, Guéant et autres Boutin, alliés aux catholiques intégristes et au FN, entretiennent délibérément un climat de haine et de violence encourageant ainsi les groupuscules fascisants à passer aux actes. Ce sont les mêmes qui aujourd’hui ont le cynisme de renvoyer dos à dos les agresseurs et les agressés, la victime et ceux qui l’ont frappée. Ils cherchent ainsi à se dédouaner. Marine Le Pen et ses amis se démarquent de ces groupes fascisants adeptes de la violence, mais c’est elle et ses amis qui les protègent et les arment idéologiquement.

C’est bien la violence verbale des forces réactionnaires qui s’est déchaînée contre le mariage pour tous qui est responsable de la multiplication, depuis des semaines, des agressions contre des homosexuels comme à Lyon, à Toulouse, Poitiers, Lille. Cette violence vise et menace l’ensemble des travailleurs, la démocratie et toute la société.

 

Unité pour les droits démocratiques

Le gouvernement se dédouane en demandant la dissolution des groupuscules fascistes.

Mais il ne pourra cacher ses propres responsabilités, attaques contre les classes populaires, démagogie anti-immigrés, expulsion des Rroms…

Il n’est pas possible de laisser le terrain à la droite et à l’extrême droite, à tous les réacs sans en payer le prix. L’extrême droite et ses satellites sont nos pires adversaires. Ils défendent la loi du plus fort, celle des riches, et sèment la haine et le racisme pour entretenir les divisions.

La lutte contre l’extrême droite est l’affaire de toutes les forces démocratiques, du mouvement social, des classes populaires et de la jeunesse, qui doivent construire un large mouvement antifasciste, unitaire. Elle passe par une lutte quotidienne, sur les lieux de travail, dans les quartiers, et par des manifestations de masse qui redonnent confiance au monde du travail et lui permettent de barrer la route à l’extrême droite en réoccupant le terrain politique et social. Cela passe par la défense des droits sociaux, le refus des politiques d’austérité et des attaques contre le monde du travail.

Le NPA appelle à participer aux manifestations et rassemblements en la mémoire de

Clément Méric, contre l’extrême droite le 23 juin et aux marches des fiertés LGBTI.

Notre arme, la solidarité !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article