Le blog du NPA82

Contre les violences policières lors de la Gay Pride à Tours.

Policiers qui préfèrent taper sur les manifestant qu'interpeller les provocateurs d'extrême droite, propos orduriers de Brigitte Barèges député maire de Montauban, associant homosexualité et zoophilie... le pouvoir sarkozyste ne cache plus son vrai visage ... il accélérer juste sa dérive fasciste.

Communiqué du NPA.

Le NPA proteste contre les violences policières qui se sont déroulées en marge de la Gay Pride de Tours, samedi 21 mai, suite à des provocations de militants d'extrême droite. Des policiers en uniformes sont alors intervenus et s’en sont pris alors à la foule qui commençait à se rassembler. Un policier a notamment braqué à deux reprises, à bout touchant, son flash ball sur la porte-parole du NPA 37. Cette dernière a demandé des explications au fonctionnaire de police. Elle était accompagnée par le délégué départemental de SUD/SOLIDAIRES 37. Ces deux derniers ont été alors violemment pris à partie et projetés à trois reprises sur la chaussée, au sol, pendant que d’autres manifestants subissaient de leur côté d’autres agressions gratuites et que certains étaient interpellés. Des constats médicaux ont été établis à la suite de cela.

Le NPA souhaite exprimer sa solidarité avec notre camarade du NPA et avec tous ceux et celles, syndicalistes, manifestants, victimes de ces violences policières.

Alors que c'est l'extrême droite qui menaçait la Gay Pride, la police a choisi de défendre les agresseurs, montrant une nouvelle fois sa bienveillance à l'égard de l'extrême droite et son homophobie. Homophobie qui fait écho à celle de la députée UMP Barèges comparant le "mariage homo" avec "mariage avec des animaux".*


La lutte contre l'homophobie, pour l'égalité des droits est toujours une urgence !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article