Le blog du NPA82

Déclaration de la Gauche anticapitaliste (courant unitaire pour l'écosocialisme) au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle

head-gauche-anticapitaliste 0


Au soir du premier tour de l'élection présidentielle, le résultat est sans appel : Nicolas Sarkozy, tenant d'une droite dure, sécuritaire, raciste, xénophobe et antisociale, l'homme qui voulait draguer les voix du Front national, a nourri le vote pour Marine Le Pen, aidé par les Guéant et autres Hortefeux. Le score de l'extrême droite est très inquiétant, il constitue la traduction politique mortifère d'une crise économique qui s'approfondit.

 

Le premier enjeu, c'est de sortir le sortant. Le bilan de Sarkozy est massivement rejeté. Son projet est dans la continuité de ce qu'il a accompli depuis cinq ans. Battre la droite est un enjeu primordial. Sans hésiter la Gauche anticapitaliste appelle à utiliser le bulletin de vote Hollande au second tour pour chasser définitivement la droite du pouvoir !

 

A Gauche, le score de Mélenchon confirme l'élan politique et social, syndical et associatif qui a porté la campagne du Front de Gauche pendant ces derniers mois. C'est le reflet indiscutable des aspirations populaires à un changement radical et profond. Il s’est traduit dans les urnes. Il témoigne qu’un fort courant de résistances, qui vient de tous les combats menés depuis novembre et décembre 1995, ne se résigne pas à subir la crise et sera disponible pour poursuivre le mouvement entamé, dans la rue et dans les urnes. La Gauche anticapitaliste affirme sa disponibilité à participer à ce mouvement et à la recomposition politique aujourd’hui en cours, sur la base d’une stricte indépendance vis-à-vis du gouvernement socialiste si Hollande est élu, et des politiques d’austérité qu’il mènera, pour construire le bloc anticrise plus que jamais nécessaire.

 

Le collectif d'animation national de la Gauche anticapitaliste

Montreuil, le 23 avril.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article