Le blog du NPA82

Décret publié au JO le 1er juillet : utilisation autorisée des armes de guerre contre les manifs

h-20-2172115-1280758660.jpg

 

« Un spectre hante l’Europe : le spectre du communisme. Toutes les puissances de la vieille Europe se sont unies en une Sainte Alliance pour traquer ce spectre » Marx & Engels, le Manifeste du parti communiste.

 

Un décret du 1er juillet 2011, autorise l'utilisation d'armes de guerre pour riposter en cas « d'attaques » lors des manifestations, ou simplement pour ne pas perdre « le terrain qu’elle (la force publique) occupe ». Tout un programme ! Je ne l’invente pas, ce n’est pas de la science fiction, ni un délire paranoïaque. Nous ne sommes pas non plus en Syrie, mais bien en France… et cela est écrit noir sur blanc (voir sur site légifrance.fr).

Grenades lacrymogènes, Taser, flash-ball, matraques et canons à eau... l'arsenal répressif n'était donc pas suffisant, pour qu'ils nous (re)sortent les armes de guerre... Camarade reste donc chez toi, ou défile avec ton gilet pare balle!

 

 Sommes nous en guerre?  Depuis quand ? Et contre qui ?

Il est vrai que nous manifestons tous, et systématiquement, avec armes, mais sans bagages, comme par exemple durant la mobilisation des retraites. Pourtant il y a quelques mois, je n'ai vu dans les cortéges, que des retraités, des salariés, des enfants ou des lycéens : tous pacifiques mais tous dorénavant concernés par ce décret. Nous le savons, les actes de vandalisme en fin de cortége, sont souvent le fait de provocations de policiers en civil, qui sous l’œil complaisant des caméras, offrent à un public effrayé, les justifications d’une répression aussi aveugle que féroce. Camarade reste donc chez toi, ou prend rendez vous à l’hôpital le plus proche (si ils ne l’ont pas déjà fermé) !

Chaque jour, nous voyons autour de nous les résultats de la criminalisation des citoyens ; représentants et délégués syndicaux, militants BDS, faucheurs d'OGM, anti-nucléaires... nombreux sont ceux qui se retrouvent devant un tribunal, condamnés à une amende, du sursis, parfois de la prison ferme. Tout cela pour  servir d'exemple... français restez chez vous ou sinon nous allons vous briser : tel est le message clair et direct de la droite la plus bête et depuis quelques jours la plus criminelle du monde.

 

La bourgeoisie a peur.

Peur des mobilisations monstres comme en Grèce et en Espagne. Peur des émeutes populaires, des révolutions comme en Tunisie et en Egypte. Peur de nous voir nous redresser, le poing levé, clamant notre raz le bol, et nos envies de vrai changement. Peur que les peuples se révoltent contre un pouvoir abusif au service d’une petite caste. Peur de nous voir refuser de payer LEUR crise !

Pour répondre aux 3 questions posées un peu plus haut ; OUI nous sommes en guerre, depuis que le capitalisme a été créé, propageant à travers le monde, misère et désespérance. OUI nous sommes en guerre contre une oligarchie aussi cupide que meurtrière.

 

OUI nous allons abattre la statue du commandeur, cruelle, despotique et tyrannique.  Ils ont peur : donnons leur enfin raison. 

 

S.T

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article