Le blog du NPA82

Les fonctionnaires rejettent le gel de leurs salaires.

Dans la course à l'austérité, les fonctionnaires payent le prix fort. Depuis 10 ans, leur "pouvoir d'achat" ne cesse de diminuer. L'écart entre les augmentations cumulées du point d'indice et l'augmentation officielle des prix calculée par l'Insee, depuis 2000, atteint presque 10%.

Et ce ne sont pas les dernières décisions politiques du gouvernement qui va changer les choses. Entre le gel du point d'indice salarial pour la deuxième année consécutivce et l'augmentation des cotisations retraite de 3% suite au vote de la loi reportant à 62 ans l'âge légal de départ en retraite, c'est une nouvelle dégringolade du pouvoir d'achat qui s'annonce.

Aujourd'hui, 31 mai, une journée d'action et de mobilisation contre le gel des salaires dans le fonction publique est appelée par huit organisations sydicales.

Dans le privé, des grèves pour des augmentations de salaire ont lieu dans de nombreuses entreprises.

La question qui est posée c'est celle de la répartion des richesses produites que s'accaparent massivement les actionnaires et les capitalistes.

Il faut rassembler les salariés du public et du privé dans un même mouvement d'ensemble pour 300 euros net pour tous et tout-E-s.

 

Communiqué du NPA, le 31 mai 2011.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article