Le blog du NPA82

Non à l'Ayraultport de Notre-Dame-Des-Landes!

 

Non à l’Ayraultport de Notre-Dame-Des-Landes.

Faisons céder Vinci et le gouvernement  maintenant !

 

 

Le 11 mai prochain, une chaîne humaine de 25 km encerclera la ZAD (Zone A Défendre). Cette démonstration de force unitaire et nationale sera décisive. Les travaux sont officiellement repoussés de six mois mais le gouvernement ne renonce pas à son projet inutile et destructeur.

 

Enterrons le projet !

Les 3 commissions -Agriculture, Expertise scientifique et dite « De dialogue »- mandatées par Ayrault ont rendu leurs rapports. L’effet recherché : une trêve démobilisatrice, un faux-semblant de concertation pour justifier des choix politiques et économiques derrière des arguments techniques. Pour autant, si le gouvernement suivait réellement les recommandations des commissions, il lui faudrait entièrement réviser le projet : Les aménagements de transport et de la Zad sont à revoir. Quant aux « compensations environnementales», elles sont carrément invalidées. Le gouvernement est cependant capable d’ignorer superbement ces recommandations, pour lui comme pour la droite et le patronat locaux, la démocratie est une simple affaire de communication.

Il n’y a pas d’autre voie que le rapport de force et la mobilisation unitaire pour gagner, faire plier Vinci et le gouvernement.

 

Une lutte anticapitaliste

Ce projet est à la fois inutile socialement, dévoreur de fonds publics, dévastateur écologiquement et destructeur de terres agricoles. Son seul but est de satisfaire les appétits de la multinationale Vinci et de quelques potentats locaux. Il illustre à lui seul tous les méfaits du capitalisme dans sa capacité de destruction.

La mobilisation lui oppose un tout autre projet de société dont l'objectif est de répondre aux besoins sociaux et écologiques du plus grand nombre et non aux appétits d'une minorité. L’alliance des paysans et des zadistes est au cœur de la lutte, au cœur de l’occupation, au cœur d’un espoir « que nos vies, nos habitats, nos champs ne soient plus broyés par les logiques marchandes et par les visions stériles de l’aménagement du territoire ».

 

Un enjeu pour tout le mouvement social.

Autour de Notre-Dame-Des-Landesse construit un mouvement d'opposition radicale et concrète à la politique du gouvernement Hollande-Ayrault qui sur le terrain écologique et social n'a rien à envier à celle de ses prédécesseurs. Une opposition à cette gauche libérale qui, à travers ce projet, démontre toujours plus sa soumission aux intérêts du patronat et des plus riches, comme elle le fait à PSA ou à Arcelor, en sacrifiant les populations sur l'autel de l'austérité.

Une première victoire à Notre-Dame-Des-Landesserait un bel encouragement pour l'ensemble du mouvement social, pour touTEs celles et ceux qui pensent que nos vies valent plus que leurs profits.

 

Toutes et tous à Notre Dame des Landes le 11 mai !

 

 

 



 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article