Le blog du NPA82

Soutien total au peuple palestinien!

 



Crimes de guerre à Gaza
Depuis le 7 juillet, les Palestiniens de Gaza sont l'objet d'une nouvelle campagne de terreur de la part de l'État israélien. On dénombre d'ores et déjà plus de 600 victimes, principalement civiles, et 3000 blessés. Les troupes israéliennes n'hésitent même pas à cibler des hôpitaux...
Concernant la journée du dimanche 20 juillet (100 morts durant cette seule journée), on parle de « massacre atroce » (Le Monde). Avec le mouvement de solidarité dont il est partie prenante, le NPA réaffirme son engagement total aux côtés des Palestiniens contre les tueurs israéliens.
Un conflit colonial, pas une guerre de religions
Depuis le début de l'offensive, le gouvernement français n'a eu cesse de manifester sa proximité avec Netanyahou et son gouvernement d'extrême-droite.
Ce fut d'abord un communiqué de Hollande reprenant à son compte l'essentiel des thèses israéliennes. Puis ça a été l'interdiction des manifestations de solidarité avec les Palestiniens.
Hollande et Vals tentent maintenant de laisser croire que l’offensive israélienne contre Gaza s’inscrirait dans un conflit ayant des causes religieuses et ethniques. D'où la réunion organisée en grande pompe à l'Élysée avec divers dignitaires religieux. Le but de l'opération est évident : il s'agit d'occulter autant que possible l'horreur des crimes perpétrés par l'armée israélienne et la politique du gouvernement de Valls et Hollande.
Oui, nous sommes antisionistes !
Dans son discours de commémoration de la rafle du Vel d'Hiv, Valls a eu le cynisme d’accuser d’antisémitisme tous les jeunes « de nos quartiers populaires» qui sont révoltés par les crimes de l'État d’Israël. « Une jeunesse, a-t-il dit, souvent sans repère, sans conscience de l'Histoire et qui cache sa haine du Juif derrière un antisionisme de façade et derrière la haine de l'État d'Israël».
C’est exactement l’inverse. Si les démagogues dangereux qui font profession d’antisémitisme, comme Dieudonné, connaissent un certain succès, c’est parce que les dirigeants d’Israël eux-mêmes, avec la complicité d’un Valls et d’un Hollande, couvrent leurs crimes contre les Palestiniens au nom de la protection des Juifs.
Le NPA combat, il l’a toujours fait, l'antisémitisme sous quelle que forme que ce soit. Mais en assimilant antisionisme et’antisémitisme, Hollande, Valls, le CRIF comme la LDJ, ne font que faire progresser l’antisémitisme en France.
Combattre l'obscurantisme ne peut se faire si on reconnait la légitimité de l'État sioniste, d'un État religieux, basé sur une ségrégation des palestiniens de tous les instants. A l'inverse, le NPA soutient les revendications palestiniennes, notamment : droit à l’autodétermination pour l’ensemble des Palestiniens, droit au retour des réfugiés, démantèlement des colonies, levée du blocus de Gaza, libération des prisonniers politiques.
L'indignation ne suffit pas : dans la rue pour Gaza ! Israël, boycott !
Dans le monde entier, les manifestations de soutien se multiplient. A Londres, des dizaines de milliers ont manifesté samedi. Mais il y a aussi New York, Vienne, Dublin... même Jérusalem !
Plus que jamais, tout doit être fait pour isoler le gouvernement de Netanyahou, C'est la fonction de la campagne de boycott de l'État d'Israël qui doit s'élargir et s'intensifier.
Enfin, au-delà des divergences (légitimes) qui peuvent exister au sein du mouvement de solidarité, l'unité la plus large doit se réaliser contre l'offensive sioniste, pour l'arrêt de l'opération « barrière de protection » et pour les droits des Palestiniens. Pour ces raisons, le NPA participera à toutes les actions de solidarité qui seront organisées.

Le 23 juillet.

 

Rassemblement de soutien au peuple Palestinien, à l'appel de l'association France Palestine Solidarité 82, Vendredi 25 juillet 2014 à 18h30, devant la préfecture de MONTAUBAN

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article