Le blog du NPA82

Toulouse 9 juin, manifestation antifasciste

 

Quelques liens pour comprendre la mouvance d'extrême droite :

 

- http://fafwatch.noblogs.org/post/2012/03/29/les-identitaires-a-toulouse/

- http://reflexes.samizdat.net/

- http://unionantifascistetoulousaine.wordpress.com/tag/toulouse/

- http://www.npa2009.org/content/ras-l%E2%80%99front-face-au-retour-en-force-du-fn

- http://npa82.over-blog.com/categorie-11869902.html

 

Battre l'extrême droite dans les urnes c'est bien, la battre dans la rue c'est encore mieux.

Samedi 9 juin, 11h place du capitole... manifestation anti-fasciste!

 

L'article de la dépêche Toulouse.

Une nouvelle manif anti Bloc identitaire

mobilisation

Une nouvelle manif anti Bloc identitaire
Une nouvelle manif anti Bloc identitaire
Une nouvelle manif anti Bloc identitaire

Toulouse/Divers syndicats, partis et associations sensibles à la défense des droits de l'Homme mais aussi contre les discriminations appellent à manifester samedi dès 11 heures au départ de la place du Capitole.

Intitulée « Extrême droite danger, pas de Bloc identitaire à Toulouse », la marche fait écho à la « Journée de la fierté toulousaine », une manifestation organisée par le Bloc identitaire, un mouvement reconnu d'extrême droite.

Les festivités des identitaires se tiendront à « L'Oustal », leur local situé allée de Barcelone, un lieu qui depuis son ouverture en février suscite la polémique. Le 9 juin n'est pas une date au hasard. Le Bloc identitaire entend célébrer la bataille de Toulouse du 9 juin 721 qui a vu la victoire du Duché d'Aquitaine sur le Califat omeyyade. « Qui peut se reconnaitre dans une commémoration-manipulation de la bataille de Toulouse du 9 juin 721 en vantant l'expulsion de l'étranger de notre cité ? », s'interrogent les opposants du Bloc.

Trois membres du Bloc identitaire toulousains, dont l'un de leurs responsables, Matthieu Clique, ont été condamnés à 300 € d'amende fin mai pour « provocation à la discrimination nationale, raciale et religieuse » et pour dégradation de bien public. En novembre 2011, ils avaient taggué devant le lycée ragon de Muret « Ici c'est l'Occitanie, pas l'Algérie ».

 

Publié le 07/06/2012 03:50 | Pau. C

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article