Le blog du NPA82

Un plan d’urgence pour le logement  !

17724.jpg

La situation en matière de logement est dramatique ! Avec 10 millions de personnes touchées par le mal-logement sous diverses formes, dont 130 000 sans-abri, la situation exige la mise en place d’une politique volontariste pour répondre aux besoins sociaux. Le NPA défend un plan d’urgence pour le logement qui combine des mesures répondant à la fois tout de suite à l’urgence de la situation et des mesures qui permettent de résoudre la question du mal-logement à plus long terme.

 

l peut se résumer à six mesures :

• L’arrêt des expulsions : l’expulsion est une violence sociale inacceptable. Avec la crise économique, la montée du chômage, de la précarité et la hausse des loyers même dans le logement dit « social », les expulsions sont en hausse et sont la conséquence d’une crise qui n’est pas la nôtre !
• L’application de la loi de réquisition, c’est une mesure nécessaire et possible. Il y a aujourd’hui plus d’un million de logements vides ! La loi de réquisition existe, exigeons son application partout, tout de suite ! Pourquoi attendre 2012 ? !
• Bloquer les loyers pour aller vers des loyers ne devant pas dépasser 20 % du revenu pour ne pas perdre sa vie à la gagner !
• Application de la loi SRU. Inéligibilité des maires qui refusent de respecter cette loi.
• Arrêt des ventes de logements HLM et renationalisation des sociétés HLM pour créer un service public unique du logement social qui permettra une gestion plus cohérente socialement et écologiquement.
• Construction massive de logements vraiment sociaux afin de mettre fin à la pénurie de logements permettant une spéculation qui profite aux banques et à quelques grands groupes immobiliers qui font des profits faramineux sur le dos de la grande majorité de la population. Il est nécessaire de regrouper les bailleurs sociaux dans un service public du logement afin d’avoir une gestion socialement et écologiquement plus cohérente du bâti social, afin de construire des logements sociaux près des lieux de travail et réduire ainsi les pollutions engendrées par les déplacements.
Un toit c’est un droit ! Imposons le droit au logement sur le modèle du droit à l’éducation c’est-à-dire celui d’un droit égal et garanti pour tous et toutes !
Philippe Poutou,

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article