Le blog du NPA82

Gaz de Schiste : Une fracturation par arc électrique ?


 

"Le tout jeune Institut Carnot regroupe 470 personnes et dispose d'un budget de 30 millions d'€ (dont 6,5 millions d'€ proviennent des partenaires qui sont principalement Total et Rhodia). Il poursuit trois principaux objectifs : améliorer l'efficacité des outils de captage et de stockage des hydrocarbures, chercher des nouvelles ressources et maîtriser l'empreinte environnementale. L'Isifor est donc impliqué dans le protocole de recherche du puits de Rousse (stockage CO2) avec Total mais travaille aussi pour des programmes nationaux pilotés par l'agence nationale de la recherche. Six labos de l'institut Carnot sont des laboratoires CNRS.

 

Les chercheurs sont au cœur du débat sur le gaz de schiste. Ils ont déposé deux brevets en mars 2011 sur les méthodes alternatives à la fracturation hydraulique, une fracturation par arc électrique. Des labos de l'UPPA intègrent le club des Instituts Carnot.


http://nonauxgazdeschiste82.over-blog.fr/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article